La Tête Haute

LA TÊTE HAUTE est une initiative de lutte contre la stigmatisation en milieu scolaire qui repose sur des données probantes. Elle a été créée par la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) et aide les jeunes de 12 à 18 ans à mieux à prendre en compte la santé mentale.

 

Ce programme probant de prévention est actuellement en cours de transfert en France, en région Auvergne Rhône Alpes, en partenariat avec l'Education nationale et le Programme territorial de santé mentale Rhône Métropole de Lyon.


publics concernes

  • Les jeunes de 12 à 18 ans : collégiens, lycéens, apprentis, étudiants, jeunes en décrochage scolaire.
  • Les acteurs de la communauté éducative. 

 

Pour quels objectifs

Le programme "La Tête Haute" vise à lutter contre la stigmatisation en santé mentale et plus spécifiquement de :

  • Prévenir la formation de représentations négatives sur les troubles psychiques et les personnes qui en souffrent ;
  • Permettre au public cible de développer un regard positif sur la santé mentale et apporter une meilleure compréhension de la santé mentale et de ses déterminants, dans une vision globale et positive ;
  • Permettre au public de mieux identifier les ressources en santé mentale ;
  • Favoriser le recours précoce aux dispositifs de soutien/d’aide et aux dispositifs de soins.

 

Contenu des services proposés

Le modèle d’intervention du programme LA TÊTE HAUTE est composé de 2 étapes :

  • Un sommet LA TÊTE HAUTE rassemble de petits groupes d’élèves en provenance de différents établissements scolaires lors d’une journée croisant apport d’expériences par des personnes concernées, participation à des activités d’éducation pour la santé et construction de plans d’action qui ont vocation à être mis en œuvre par les jeunes dans leur établissement scolaire. Une équipe responsable du sommet soutient l’événement et s'assure que tous les participants ont une expérience enrichissante, de façon à atteindre les objectifs visés.
  • LA TÊTE HAUTE à l’école s’appuyant sur les participants au sommet qui mettent sur pied un comité LA TÊTE HAUTE sein de leur établissement, avec l'appui d’un membre du personnel et d’autres élèves. Chaque comité s’appuie sur une trousse d'activités fournie pour organiser des activités de sensibilisation et d’éducation dans l'ensemble de l'école. Ces activités ont généralement lieu une ou deux fois par mois lors de l'année scolaire. Elles peuvent être  simples, comme la création d’une affiche, ou plus complexes, comme la tenue d’un événement sur les ressources disponibles.

 

BÉNÉFICES des ateliers

Les principaux impacts mesurés :

  • Des effets constatés chez les jeunes participants au projet dans l’amélioration des attitudes en matière de stigmatisation, d’acceptation sociale envers les personnes ayant une maladie mentale.
  • Le renforcement du lien social entre les jeunes, de l’engagement et de l’autonomisation.

 

en pratique

Accompagnement à l’implantation du programme et organisation à la demande

Intervenants :

Intervenant spécialisé et pair-aidant

Contact : 

Jérôme Rastello, coordinateur

jerome.rastello@arhm.fr

04 27 18 79 56


Avec le soutien

LA TÊTE HAUTE est soutenu dans le cadre de l'appel à projets 2022 intitulé "Bien-être mental, et si on en parlait...vraiment ?" de la Fondation Aésio.

LA TÊTE HAUTE est soutenu par l'Agence Régionale de Santé (ARS) Auvergne Rhône Alpes.

Plus d'informations

LA TÊTE HAUTE est une initiative qui encourage le leadership chez les jeunes en vue de favoriser le bien-être mental. Depuis 2014, elle fournit aux jeunes du Canada les outils, la confiance et l’inspiration nécessaires pour devenir des leaders de la santé mentale et du bien-être dans leur école et dans leur communauté.